MINCEUR 1Comment utiliser l’hypnose pour maigrir?

Chaque jour, des milliers d’hommes et de femmes utilisent l’hypnose pour perdre du poids.

Comment est-ce que ça marche?

L’hypnose thérapeutique (c’est a dire l’hypnose utilisé pour aider a se soigner, à perdre du
poids etc…) est une pratique assez récente. Il ne faut surtout pas confondre l’hypnose
thérapeutique avec l’hypnose de spectacle que l’on voit parfois à la télévision, où un
hypnotiseur « envoute » sa victime afin de lui faire faire des choses contre son grès.
L’hypnose thérapeutique est une pratique saine et équilibrée, pratiquée par des professionnels.
Ici, pas question de vous faire faire des choses contre votre volonté.

Pendant une séance d’hypnose thérapeutique, pour perdre du poids par exemple, le patient reste entièrement conscient et sous contrôle. Le rôle de l’hypnothérapeute est seulement d’aider le patient à se détendre dans un premier temps, puis ensuite à l’aider à aller puiser dans ses souvenirs pour trouver des ressources pour guérir.

Car l’hypnothérapie a pour postulat que nous avons tous en nous les capacités pour réussir à perdre du poids et pour atteindre nos objectifs, seulement au fil des années nous avons inconsciemment développés des blocages et des habitudes qui nous empêchent de réussir à relever certains défis (comme maigrir par exemple).
Cela peut être dû à l’environnement dans lequel nous avons grandi, aux gens que nous avons côtoyé, ou tout autre chose qui nous a fait développer ces comportements qui vont à l’encontre de notre propre désir de maigrir.

Ces comportement sont divers et varient en gravité selon les individus. Cela peut-être
l’habitude de grignoter pendant les repas, le fait de ne pas s’aimer et de ne pas respecter son corps, mais aussi la perte de motivation lors d’un régime, alors que l’on avait pris la décision ferme de s’y tenir.

Tout ces comportement nous enferme dans des schémas qui se répètent au fil du temps, et qui nous pousse aux régimes yoyo, qui commencent toujours bien jusqu’à ce que la motivation soit perdue et que les mauvaise habitudes reviennent (la nature qui revient au galop). C’est a ce niveau que l’hypnose peut agir.

L’hypnose permet de créer en nous les ressources nécessaires pour garder la motivation et
pour construire des habitudes positives vis-à-vis de notre corps et de notre estime personnelle.
Ces habitudes et ces ressources mentales apprise grâce à l’hypnose nous permettrons non seulement de perdre du poids mais de maintenir un « poids forme » conforme a nos attente, et ce même sans s’en apercevoir. En effet la caractéristique principal des gens qui perdent du poids et qui arrivent à maintenir cette perte est qu’ils ont développé le « mental » de quelqu’un de svelte.

C’est-a-dire qu’ils ont développé les habitudes qui leur permettent de rester a leur poids
idéal sans s’en apercevoir! En effet, avez vous déjà vu quelqu’un en forme physiquement se soucier toute la journée de son alimentation? Non. Car cette personne a en elle toutes les habitudes et les croyances psychologiques qui font qu’elle mange normalement et de façon à ne pas perdre du poids naturellement, sans faire d’effort, de façon inconsciente. C’est ici que l’hypnose peut aider. L’hypnose peut aider à développer les ressources inconscientes pour nous aider à manger de façon équilibrée sans que cela représente un effort particulier.

Ethique / Déontologie Art. 1 L’hypnothérapeute n’a pas vocation à se substituer aux différents professionnels de santé que consultent ses clients. Ses pratiques interviennent en complémentarité d’évolution personnelle et de mieux-être. Art. 2 L’intérêt et le bien-être du sujet constituent l’objectif prioritaire de l’hypnothérapeute. Toutes ses interventions doivent se dérouler dans le seul but d’aider le patient. En aucun cas, les changements ou interventions ne sont faites au détriment de l’équilibre écologique du patient. Art. 3 L’hypnothérapeute s’oblige à respecter et à préserver la dignité, la vie privée et l’anonymat des personnes qui le consultent. Il s’engage à respecter le secret professionnel, c’est-à-dire tout ce qui est venu à sa connaissance, ce qui lui a été confié, mais également ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti. Art. 4 L’hypnothérapeute s’oblige, dans l’intérêt de ses clients, à approfondir continuellement sa pratique par la recherche et l’actualisation régulière de ses connaissances théoriques et pratiques. Art. 5 L’hypnothérapeute ne se soumet à aucune exigence contraire à son éthique et à sa conscience. Il évite les conflits d’intérêt de toute nature.

Laisser un commentaire